L’huître de Camargue est produite dans la Anse de Carteau, milieu qui vit à l’état semi-lagunaire. Ce site habituellement destiné à la production de moules depuis les années 80 a obtenu l’autorisation de produire des huîtres après un pari fou et quatre années de tests d’évaluation et de réflexion. La première production a vu le jour en Octobre 2016.

 

Ils ont pour objectif de commercialiser 1 500 tonnes d’huîtres de Camargue par an soit 10% de la production régionale et 1% de la production nationale. Ce nouveau coquillage « made in Méditerranée » complétera en Languedoc-Roussillon les productions venant déjà de l’étang de Thau.

La technique d’élevage en suspension est la même que nous utilisons sur le Bassin de Thau.

Cette technique consiste à coller les huîtres une à une sur des cordes pour obtenir une huître de forme régulière avec un taux de chair plus élevé.

L’huître de Camargue bénéficie d’un milieu privilégié, elle évolue dans un milieu naturel dans une zone protégée du Parc naturel régional de Camargue ou les eaux sont bercées par le Mistral, des infiltrations d’eau douce filtré naturellement ainsi se forme tous un écosystème qui favorise le plancton, les eaux sont d’une qualité nutritive exceptionnelle tout cela permet à l’huître de Camargue de se développer rapidement. 

L’huître de  Camargue se différencie par sa forme, elle a tendance à s’arrondir et à être plus bombées.

Elles prennent alors toutes les caractéristiques du plan d’eau ce qui lui donne toutes ses saveurs.

L’huître de Camargue, produit haut de gamme en raison des bonnes conditions d’élevage sur une nature intacte à l’abri de tout risque de pollution. 

C’est une huître creuse, iodée mais pas trop, charnue mais pas grasse, et qui laisse éclater en bouche un goût délicat de noisette.

Nos sites de production

En fonction du terroir, les goûts différent, au gré de l’emplacement, des courants et de sa maturité comme pour le vin.